Le diagnostic électrique

Exemple d'un diagnostic électrique

Le diagnostic électrique ou « état de l’installation intérieure d’électricité » est un rapport qui met en avant les défauts d’une ancienne installation électrique. Ce document s’insère dans un diagnostic immobilier plus global (amiante, plomb, gaz, etc.)
Il est réalisé par un professionnel certifié : le diagnostiqueur. (Et non par un électricien)

Vente immobilière

Le diagnostic électrique est obligatoire lors d’une vente immobilière. Il est délivré à l’acquéreur (à la charge du vendeur) lors de la visite d’un bien ou lors de la signature de la promesse de vente.
Ce document est censé alerter l’acquéreur sur les défauts liés à l’installation électrique. À sa lecture, l’acheteur (non professionnel) doit pouvoir savoir si il doit engager d’importants travaux électriques ou non à l’issu de son acquisition. Il est souvent un guide pertinent pour la décision d’achat.

Location immobilière

Il est délivré au locataire (à la charge du bailleur) lors de la signature du contrat de bail.
Tout comme précédemment, ce document est censé alerter le locataire sur les défauts liés à l’installation électrique du bien qu’il va louer. Si le rapport indique de nombreuses réserves, le locataire pourra ne pas choisir le bien proposé.

L’électricien et le diagnostic

L’électricien intervient pour lever les réserves émises, par le diagnostiqueur, sur l’installation électrique. En d’autres termes, il déroule le rapport point par point et intervient en fonction des défauts mis en exergue. L’objectif final étant d’avoir levé toutes les réserves et rénové toute l’installation électrique.