Le tableau électrique

Électricien Val-d'Oise : Mise en conformité de vos tableaux électriques

Le tableau électrique (ou tableau de réparation) est le cœur de l’installation électrique d’une habitation. Il faut s’imaginer que tout ce qui alimentera votre installation (éclairage, prises, TV, radio, ordinateur etc…) va provenir de ce tableau. Il est donc primordial que ce dernier soit en conformité afin de vous protéger au mieux.

Ce tableau se décline sous la forme d’un coffret d’une ou de plusieurs rangées servant à recevoir des disjoncteurs. En langage « électricien », nous parlons de modules.   
Ex : un tableau de 1 rangée peut contenir 13 modules, un tableau de 2 rangées le double, soit 26 modules etc…

Afin de savoir comment est alimenté le tableau électrique, n’hésitez pas à consulter l’article dédié à ce sujet.

Quels sont les principaux modules utilisés ?

Le disjoncteur divisionnaire

Travaux électrique avec disjoncteurs marque Schneider Electric
Disjoncteur divisionnaire

Les disjoncteurs sont installés en fonction de la section des conducteurs et des appareils à protéger.
Ex : le conducteur de la plaque de cuisson correspond 6mm² en section, il faut donc le protéger avec un disjoncteur 32A.

Pour une habitation, nous utilisons majoritairement les disjoncteurs suivants : 32A – 20A – 16A – 10A – 2A (ampères).
Ces modules protègent contre les surcharges et les courts-circuits.

L’interrupteur différentiel

panne disjoncteur électricité
Interrupteur différentiel 30 mA

En amont de la rangée des disjoncteurs, il est placé un interrupteur différentiel (40A ou 63A) qui sert à détecter les fuites de courant et protéger les personnes d’un risque corporel.
Dès qu’une fuite supérieure à 30mA est détectée, l’interrupteur différentiel se met en sécurité et coupe les circuits qui dépendent de lui.
Ainsi, si votre interrupteur se met en sécurité, c’est qu’une panne a été détectée.

Il doit régulièrement être testé pour s’assurer de son bon fonctionnement.

D’autres modules tels que le contacteur ballon, le télérupteur et la sonnette sont régulièrement utilisés.
Nous détaillerons leurs utilisations dans un autre article.